Frelons asiatiques, tueurs d'abeilles

 

vespa-velutina2

« Participez vous aussi à la protection de l’environnement de votre commune.

Sans les abeilles, la pollinisation et donc la production de nos arbres fruitiers et de nos potagers diminuerait dangereusement.
Le frelon asiatique menace nos abeilles (mais peut aussi être dangereux pour les personnes proches de leurs nids !).
Vous pouvez piéger ce prédateur, mais vous pouvez aussi signer la pétition lancée par nos apiculteurs :

http://www.petitions24.net/contre_le_frelon_vespa_velutina

Jean-Jacques Di Scala

-------------------------------------------

Depuis 2005, la présence du frelon asiatique (Vespa velutina) est avérée dans le département du Lot menaçant directement la population des abeilles et par conséquent la pollinisation au risque de compromettre dans les prochaines années les productions fruitières et agricoles. L'année 2007 reste en mémoire  pour tous les apiculteurs en tant qu'année noire. Des études scientifiques sont en cours pour mieux connaître cette espèce invasive.

Tout d'abord à quoi ressemble le frelon asiatique ?

Contrairement à une idée reçue, le frelon asiatique est légèrement plus petit que le frelon européen (Vespa crabro). L'adulte mesure environ 30 mm de long : son thorax est brun foncé et l'extrémité de son abdomen présente des segments colorés de jaune orangé. Les reines sont de taille supérieure.

 Les nids de frelons sont actifs du printemps à l'automne. C'est seulement à partir de novembre qu'ils meurent alors que les reines fondatrices cherchent à hiberner en se cachant à quelques centaines de mètres du nid, dans des arbres morts, sous des tuiles... inutile de les détruire durant l'hiver puisque les nids ne sont pas occupés ! Par ailleurs, la destruction des nids en été ou au printemps , si elle est mal effectuée, est tout aussi inefficace, car toute reine échappant à la mort est capable d'en fonder aussitôt, un autre un peu plus loin.

 Alors, comment lutter contre les frelons ?

dsc06063bPour faire face à cet envahisseur, deux solutions :

  •   - Le piégeageà mettre en place de février à avril, visant à tuer les reines à leur sortie d'hibernation. Fatiguées à cette période, elles sont en quête de nourriture sucrée. Les appâts sont constitués d'un mélange de bière et de sucre, le tout placé dans les pièges à guêpes
  •   - La tapette à mouches : Même si cette solution fait sourire, toute destruction est pourtant utile face à ce risque écologique.

 Parallèlement à ces méthodes que chacun peut appliquer, si vous remarquez la présence d'un nid de frelons, il vous faut avertir la mairie.

Situé sur le domaine public, la mairie se chargera de sa destruction en faisant appel au SDIS. Et si le nid est placé sur un domaine privé, sa destruction revient au propriétaire des lieux, vous pouvez faire appel alors à un des applicateurs agréés sur le département du Lot à partir de  la liste suivante :

Daniel Duchateau de Salviac   05 65 21 62 79 ou 06 66 68 13 33  (formé par la FREDEC Toulouse).

ECnD /  Etienne Chatelin à Lalbenque    05 65 30 20 43

CAD 46 Jean-Christophe Serres à Thémines   05 65 40 95 03  ou 06 08 01 74 02

Mr Delsol à Montcuq   05 65 24 51 57 ou 06 69 44 41 85 (formé par la FREDEC Toulouse)

STA Lefèvre à Meyronne  05 65 37 00 65 ou 06 22 14 60 62

TAUPLA Gilles PAJAK à Mayrinhac Lentour   06 87 22 79 60

Mr Lartigaut à Pontcirq   06 79 97 09 26