Durée du circuit : Si vous voulez profiter de chaque étapes et appréciez les allures tranquilles, prévoyez une demie journée pour faire le ciruit complet.

Plan du circuit de LuzechCircuit "Porté par le Lot" de la ville de Luzech

Durée du circuit : Si vous voulez profiter de chaque étapes et appréciez les allures tranquilles, prévoyez une demie journée pour faire le ciruit complet.

 

 

 

 

Description du circuit :

01. Porte du Fossé et de la Trincade :

A cet endroit, une porte qui s'élevait autrefois donnait accès à la cité. Le fossé (appelé la Douve) à été comblé puis aménagé en place publique. Celui-ci longeait le rempart dans lequel s'ouvrait cette porte.

impasse des obrades02. Impasse des Obrades :

A l'angle de cette impasse se trouve une maison en briques avec deux fenêtres à colonnes. Au sein de ce cul-de-sac, qui aboutit à la base des murs du château féodal des Barons, on découvre deux délicieuses fenêtres géminées du 12ème siècle dont une à fine colonnette en pierres supportant deux arcatures romanes en brique.

03. Maison des Consuls :

office du tourismeIl s'agit d'une belle maison du 12ème siècle, présentant un grand arceau ogival occupant toute la façade. A l'étage supérieur, on remarquera deux belles fenêtres géminées, à mince colonnette et surmontées d'un trèfle.

La Maison des Consuls abrite le Musée Armand Viré avec une salle de collection d'Ammonites, retraçant l'époque du Jurassique Supérieur dans notre région, et une salle Archéologique, racontant l'histoire du site de Luzech.

porte du rebelin04. Porte du Rebelin :

La Porte du Rebelin, percée dans le rempart, conduisait à la rivière. Ce nom de Rebelin lui vient d'un fort remous qui se trouvait en cet endroit et qui refoulait les eaux de la rivière.

05. Chapelle Saint-Jacques, dite des Pénitents Bleus :

chapelle des penitentsL'étroite rue des Pénitents est recouverte de trois arcs en ogive. Sur sa droite se dresse la chapelle, construite en briques au 12ème siècle. Dédiée à Saint-Jacques, elle était désignée sous le nom d'église du Rebelin et s'appelle, depuis le 16ème siècle, Chapelle des Pénitents, du nom d'une confrérie de Pénitents Bleus qui y tenait ses réunions.

La façade vous laisse voir, à côté d'une petite rosace centrale, les restes d'une peinture représentant deux pénitents agenouillés, revêtus de leur cagoule et tenant à la main un chapelet. De chaque côté de la porte, on distingue une petite fenêtre romane.

L'intérieur de la chapelle est constitué par une nef unique orientée Est-Ouest, divisée en trois travées. Vous admirez une rosace, au-dessus de l'autel.

06. Rue des Mariniers :

Cette rue passe sous la route et aboutit à la rivière par une ancienne porte encore conservée dans le rempart.

porte du capsol07. Porte du Capsol :

Une maison est bâtie sur l'entrée de la rue du Capsol qui descendait au Lot. Mais aujourd'hui, la rue du Capsol remonte sur la route dont la construction a aboli le rempart.

08. Porte de Ruffier :

Nous arrivons aux remparts et par cette porte, nous sortons de la ville. A gauche, la rue bifurque pour aller sur Castelfranc. A droite, elle monte à l'Impernal, conduisant à l'Oppidum où vous trouverez un circuit pédestre (GR 36 ), dominant le Lot, qui de vestiges en vestiges, vous conduira 800 à 700 ans avant Jésus-Christ.

Une table d'orientation vous donnera tous les détails de ce point de vue grandiose dominant toute la vallée.

09. Donjon épiscopal :

donjonA côté de cette porte de Ruffier, l'escalier conduit à la Tour (classée Monument Historique) audacieusement érigée à la cime du Rocher de Saint-Projet. Le donjon domine toute la ville et fut construit au point le plus étranglé de l'isthme.

Ce donjon du 12ème siècle, d'une hauteur de 24 mètres, affecte la forme carrée caractéristique de l'Architecture du Midi, alors que les tours rondes étaient de règle dans le domaine du Roi de France. Le Quercy, lui, ne relevait pas directement de la Couronne, mais du Duché de Guyenne.

Cette tour n'est pas une tour à signaux, tours que l'on trouve disséminées en Quercy, Rouergue ou dans les Pyrénées, mais le donjon du château des Évêques auquel elle était reliée par une chaîne de bastions, de courtines (murailles reliant les tours d'une enceinte fortifiée d'un château fort) et d'autres tours, de moindre importance.

Chacune des ces façades a une largeur de 4 mètres. L'épaisseur des murs est de 2,15 mètres. Les ouvertures y sont rares et exiguës.

10. Fausse Porte :

La rue de la Citadelle, dont l'entrée ressemble davantage à celle d'une cour plutôt qu'à celle d'un passage public, nous conduit à la Fausse Porte par laquelle Richard Coeur de Lion aurait investi Luzech, en 1188.

11. Château des Barrons :

Actuellement, les seuls vestiges visibles se composent d'une tour carrée (Tour des Consuls) et des murs de soutènements édifiés sur le Rocher de la Trincade. La tour tronquée a abrité, au 20ème siècle, les geôles de la Gendarmerie.

12. Anciennes caves du château.

13. Terrasse du château.

14. Faubourg du Fossé ou Barry Del Valat :

En traversant la place du Canal, nous arrivons à l'entrée du Faubourg du Fossé (13ème siècle) par la rue du Barry. Plusieurs ruelles partent de cette rue qui descendait jusqu'au Lot, où se trouvait l'ancien foirail :

1) rue du Port - 2) rue des Coutumes - 3) rue Antoine de Luzech (fenêtre du 14ème siècle, fleurie d'un double trèfle) - 4) rue de l'Hospice (un hôpital au Moyen Age) - 5) rue des Balcons avec ses maisons aux balcons couverts - 6) rue de la Baronnie - 7) rue Guillaume de Cardaillac (évêque de Cahors) - 8) rue des Albigeois

Les noms de ces rues ont été donnés au début du 20ème siècle. Les noms des Albigeois et des Cardaillac nous reportent aux temps troubles de " l'hérésie " albigeoise qui déferla sur le Midi de la France.

15. Eglise Saint-Pierre :

eglise st pierreÉdifice gothique du 14ème siècle, d'un aspect un peu sévère et froid. Sa façade possède une porte ogivale surmontée d'une jolie fenêtre géminée de style flamboyant. Celle-ci fut sans doute remaniée et doit être postérieure à la construction de l'Église.

A l'intérieur, vous découvrirez que le croissant des armes de Luzech figure sur quelques clefs de voûte. Dans la chapelle de la Vierge, l'on remarquera une pierre gravée indiquant la date de 1320 et le nom du bienfaiteur qui la fit bâtir.

16. Chapelle Notre-Dame de l'île :

chapelle notre dameVous rendant à la Chapelle, vous traverserez une partie du vignoble de Luzech. Vous y découvrirez de magnifiques vignes ainsi que des grangettes (cabanes de vigne) en pierres de pays.

Cette chapelle fut construite en 1504 sur l'emplacement d'un bâtiment antérieur par Antoine de Luzech, alors chef du diocèse de Cahors et fils d'un Baron de Luzech.

En 1840, l'ancienne façade fut détruite et la nef se vit prolongée par deux nouvelles travées. La porte surmontée des armes de Luzech a alors été récupérée et insérée dans la nouvelle façade.

 

[màj 10/12/2015]