Initialement prévue en avril, la transhumance Rocamadour-Luzech 2021 est annulée. Comme en 2020, les troupeaux vont transhumer seuls, sans public, crise sanitaire oblige.
 
Parce que la transhumance n’est pas uniquement un rendez-vous festif. C’est surtout le symbole du rôle de l’élevage dans la prévention des incendies à travers la maitrise de l’embroussaillement.
Dans le Lot, sous l’impulsion du Département, 4 200 hectares ont déjà été réhabilités, grâce à 20 associations foncières pastorales regroupant 1 500 propriétaires qui mettent leurs terrains à disposition de 90 éleveurs.
 
transhumance annulée